Journal

Automne Hiver 2021 par Valentin Hennequin

Simplicité apprivoisée en pleine nature.

Ne pas prendre les mêmes et recommencer : Créer de belles images d’un homme en sous-vêtements, dans un bel endroit pas forcément idyllique, mais juste beau et naturel.

Sur le papier, rien de compliqué, quoique. La simplicité reste la plus sauvage des esthétiques. Si elle nous charme à l’œil nue, elle s’évapore en rien de temps dès qu’on essaie de la photographier. Peu de photographes sont capables, le temps d’une photo, de l’apprivoiser. 

Valentin Hennequin a ce talent.

Valentin Hennequin, photographe des charmes discret.

Photographe de mode français installé à Milan, de M le Monde au Vogue Paris en passant par Apartamento ou The Greatest, Valentin Hennequin fait partie de ces talents habitués au éditoriaux des beaux magazines français et internationaux.

C’est au détour d’une photographie vue sur instagram que nous avons rencontré Valentin. En fait non, c’est lui qui nous a rencontré le premier, grâce à son ami Andrea Faccio. Ce jour là, Valentin prend une photo en noir et blanc de Andrea chez lui vêtu simplement d’un caleçon blanc, d’un marcel blanc et d’une paire de chaussettes blanches. Tableau anodin mais qui est en fait un exercice périlleux. En effet, si la photo est réussie, alors elle gagne sa place parmi ces images fortes, sans aucunes attaches spatio-temporelles, inspirantes à jamais. Cette photographie là ne sera pas belle, elle sera sublime. 

Par chance, sur cette photo, Andrea, avec qui nous avions collaboré précédemment porte notre marcel Gari. Valentin le mentionne en révélant son cliché sur le réseau social. Nous la visionnons et la magie des réseaux sociaux, s’il en existe une, c’est bien celle de découvrir des talents, opère. Quelques emails et coups de fils plus tard, notre prochain photoshoot est prévu pour le milieu de l’été, Valentin est derrière l’objectif. 

Le choix du model ; Alberto Perrazzolo, un charisme subtilement imparfait.

Le choix de celui qui sera devant l’objectif est toujours un défi à relever. Valentin nous présente Alberto Perrazzolo.

Le casting est bouclé en un tour de main. Alberto n’est pas seulement beau et photogénique, il est surtout charismatique. Docteur en kinésiologie et athlète accompli, il a en lui cette fluidité de mouvements et cette aisance corporelle indispensables pour sublimer une collection de sous-vêtements masculins. 

Une journée dans la campagne milanaise.

L’équipe, complètée par Chiara Spennato au style et Erisson Musella à la mise en beauté, s’aventure début août dans la campagne milanaise, dans l’un de ces lieux où la nature s’exprime à travers différentes textures et couleurs : herbes sèches, verts champêtres, eau limpide, roches mouillées et bois brut. Autant de contrastes qui, dans l’objectif de l’appareil photo argentique de Valentin, s’accordent subtilement aux couleurs de notre collection et font écho à notre philosophie de marque éco-responsable: proposer des sous-vêtements de qualité en coton biologique sans concession entre confort, esthétisme et éthique.

La poésie du détail chère au photographe rythme avec une élégance minimaliste les attitudes d’Alberto.

On passe de la couleur au noir et blanc sans hésitations. On superpose les henleys Harri, on associe les couleurs et on joue avec la rayure marinière du boxer Albar et du slip Etor, on enfile le caleçon long Ikar pour une pose au bord de l’eau, on ose le chapeau en crochet sur un marcel Gari.

La journée s’achève, on compte les pellicules. Le meilleur reste à venir, découvrir les images. Peu de chance d’être déçus, le travail d’équipe était là. La lumière a dévoilé ses ombres douces, le photographe est arrivé à satiété.

Photographe:  Valentin Hennequin

Model:  Alberto Perazzolo

Styliste: Chiara Spennato

Mise en beauté: Erisson Musella

Découvrir plus